top of page

L’introduction à la dégustation

Sans doute le moment le plus attendu par les œnophiles.

La dégustation est un moment crucial pour le vigneron ainsi que pour le consommateur.

Bien qu’elle soit la dernière étape, le feu d’artifice final pour l’amateur de vin, la dégustation se pratique, pour le vigneron, tout au long de la conception du vin afin de voir l’évolution des cuves, le vieillissement du vin en barrique et sa maturation en bouteille.


L’introduction à la dégustation


Dans cet article, je n’aborderai pas les différentes étapes de la dégustation, car nous en parlerons dans une prochaine publication, mais simplement des sensations que l’on peut percevoir lorsque nous dégustons un vin.


La dégustation peut se faire dans différents contextes: lors d’un repas entre amis, dans des événements (atelier œnologique, visite au caveau, salon des vins etc…) ou même en tant que juré pour un concours des vins.


Dans son ensemble la dégustation, fait appel à plusieurs sens : la vue, l’odorat et le goût mais également au souvenir : à notre mémoire olfactive.

Notre avis sur le vin dégusté, à ce moment-là de la journée ou de la soirée, va dépendre de notre humeur, de ce que nous avons humé auparavant, mangé ou même bu.


En contexte professionnel, en salon ou même au caveau de vente de notre vigneron, c’est un moment que certains redoutent, par manque d’expérience ou par appréhension du jugement.

Mais la dégustation est un moment unique et personnel, propre à chacun, où l’on va pouvoir partager ses émotions avec son entourage et/ou avec le vigneron.

Le vin peut nous plaire, ou pas. Il peut bousculer nos papilles, notre esprit et nous ouvrir à la découverte de nouvelles idées culinaires à marier avec ce breuvage : ce sont les accords mets et vins.


Le vin est comme un grand plat de gastronomie, l’objectif est de prendre son temps, d’en effeuiller tous les arômes, les notes et les sensations ressenties en bouche.

Et d’analyser ce que l’on ressent :

  • Cela sent la fleur qu’il y avait dans le jardin de mes grands-parents,

  • On sent mon fruit préféré de saison : la fraise,

  • Est-ce que je sens la sucrosité envahir mon palais,

  • Ou alors, le gras du vin vient tapisser ma langue et mes joues,

  • Est-ce que je sens les tanins apporter une sensation de rugosité sur mes gencives,

  • Est-ce que l’alcool vient apporter une chaleur quand je déglutis ?

Toutes ces sensations et ces odeurs que l’on perçoit, nous permettent de décrire le vin d'une façon simple et décomplexée.


Le vin peut être une émotion dans son intégralité et ce grâce au travail du vigneron tout au long de l’année dans ses terres et dans ses cuves, il cherche à nous transmettre un sentiment, un souvenir…


Posez les vins que vous découvrez sur la table et laissez parler vos sensations.



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Opmerkingen


Opmerkingen zijn uitgezet.
bottom of page